Immatriculation de véhicules en provenance d’un pays de l’Union européenne : du nouveau !

2 nouveaux téléservices ont été mis en ligne par le Gouvernement afin de réaliser l’immatriculation des véhicules en provenance d’un autre État membre de l’Union européenne. La liste des pièces à fournir a donc été mise à jour. Explications.

Quitus fiscal et demande d’immatriculation : du nouveau pour les véhicules « européens »

Le Gouvernement vient de mettre en place de nouveaux téléservices visant à la réalisation des démarches d’immatriculation des véhicules en provenance d’un autre État membre de l’Union européenne.

2 téléservices ont ainsi été mis en ligne :

  • le 1er permet d’effectuer le paiement de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) lorsqu’elle est due, de demander le quitus fiscal et l’immatriculation du véhicule ;
  • le 2d permet de demander la délivrance du quitus fiscal sans demande d’immatriculation.

Pour mémoire, le quitus fiscal est un document attestant qu’un véhicule acheté dans un autre pays membre de l’Union européenne est conforme au regard de la réglementation sur la TVA. Délivré par l’administration fiscale, il est indispensable pour obtenir le certificat d’immatriculation.

Du fait du lancement de ces téléservices, le contenu des dossiers de demande d’immatriculation est modifié.

Ainsi, pour la demande conjointe de certificat d’immatriculation et de quitus fiscal, il faudra fournir dans tous les cas :

  • le certificat d’immatriculation étranger ;
  • un justificatif de vente ;
  • la demande de certificat d’immatriculation ;
  • le justificatif d’identité du titulaire et des cotitulaires ;
  • le justificatif d’adresse du titulaire ;
  • un justificatif de conformité;
  • un justificatif de visite ou contrôle technique;
  • le justificatif de l’usage du véhicule, le cas échéant.

Pour une demande de quitus fiscal seul, les documents à fournir dans tous les cas sont les suivants :

  • le certificat d’immatriculation étranger ;
  • un justificatif de vente ;
  • un justificatif de conformité ;
  • un justificatif de visite ou contrôle technique ;
  • le justificatif de l’usage du véhicule.

La liste complète des pièces à fournir est à retrouver ici.

Immatriculation de véhicules en provenance d’un pays de l’Union européenne : du nouveau ! – © Copyright WebLex

Partager cet article
Inscrivez vous à la newsletter
Restez informé à chaque instant
Découvrez nos derniers articles
Actualités

Outre-mer : une dérogation d’exercice pour les praticiens à diplôme hors Union européenne (PADHUE)

Pour améliorer l’accès aux soins en outre-mer, le Gouvernement avait mis en place un dispositif dérogatoire pour permettre à des praticiens diplômés hors Union européenne d’exercer leur métier grâce à une autorisation spécifique. Non seulement ce dispositif temporaire a été prolongé, mais il a également été étendu. Revue de détails.

Lire plus »
Actualités

Secteur du BTP : l’aide pour le gazole non routier arrive !

C’était une mesure annoncée dès le mois de février 2024 : une aide de 5,99 centimes par litre de gazole non routier (GNR) est mise en place pour les entreprises du BTP employant moins de 15 salariés. Et on connaît maintenant les conditions pour bénéficier de cette aide…

Lire plus »
Actualités

Médecin coordonnateur : seul contre tous ?

Dans un EHPAD, le médecin coordonnateur assure un rôle de suivi général de la qualité des soins apportés aux résidents. Ils peuvent être plusieurs à exercer au sein d’un même établissement, mais cela pourrait parfois s’avérer contre-productif pour l’équilibre de l’accès aux soins sur un territoire. C’est pourquoi une limite est instaurée…

Lire plus »